Espace Motivation

Comment reconnaître la valeur que l’on a ?

Pacifier la relation aux parents

Apprendre à ressentir de la gratitude pour tout ce qu’ils vous ont apporté, malgré eux, c’est réaliser que, quoi qu’il se soit passé, même si cela a été dur, humiliant, traumatisant, ça vous a amené à faire un chemin pour peut-être réparer ce qu’il s’est passé. C’est ce chemin là qui vous a fait grandir.

Tant que vous ne ressentez pas de la gratitude, vous allez être bloqué. Il est important de prendre du recul par rapport à ça et se dire que nos parents sont nés à une époque où on ne donnait pas aux enfants une éducation comme celle que l’on a aujourd’hui, où le dialogue n’existait pas au sein des familles, que l’accès aux informations n’était pas si facile.

Nos parents ont peut-être traversé des choses très dures.

Comment donner à ses enfants des choses qu’on n’a pas eu ? c’est très dur. Ce n’est pas pour les excuser mais pour comprendre les choses, les remettre dans leur contexte. Cela vous a amené à développer une capacité à aimer vos enfants.

Exercice : Si la relation était conflictuelle : faites une lettre à l’attention de votre/vos parent(s), et écrivez : « même si j’ai détesté ça à l’époque, ce que tu as fait sur moi, ou avec moi, je reconnais que tu m’as apporté ça (nommez-les). Regardez ce que vous avez accompli grâce à eux. Nos parents apportent ce dont nous avons besoin sur notre chemin d’évolution.

Aimer son corps

Même si vous n’avez pas le corps de rêve que vous désireriez avoir. Reconnaissez en quoi votre corps vous permet de faire ce que vous voulez dans votre vie. Cessez de comparer votre corps, apprenez à rayonner. Honorez votre corps chaque jour, massez-le, ayez une bonne alimentation, bougez. N’attendez pas d’avoir le corps de vos rêves pour vous estimer, vous aimer, c’est peine perdue, lâchez la comparaison. Pour être heureux, on n’a pas besoin d’un corps de rêve. Prenez soin de ce corps qui est le véhicule de votre âme.

Remerciez-vous et demandez-vous où sont vos forces

Ne comparez pas le diamant que vous êtes à l’émeraude qu’est quelqu’un d’autre.

Exercice : Faites-vous une lettre de gratitude et laissez de côté votre mental qui vous dira que c’est n’importe quoi ce que vous faites.

Remerciez-vous d’être ici et maintenant, la personne que vous êtes.

Regardez-vous dans un miroir et dites-vous « merci » les yeux dans les yeux. Faites l’exercice.

Autre exercice : tapotement du thymus : « même si je reconnais avoir des faiblesses, je m’aime, m’accueille et je me respecte » (répétez x3)

Reconnaissez votre victoire

Créez une bibliothèque de vos victoires, regardez dans votre passé tout ce que vous avez franchis pour pouvoir le juxtaposer dans votre avenir.

Pas de comparaison

Chaque fois que vous mettez une personne sur un piédestal, chaque fois que vous vous comparez à une personne qui a plus de compétences, vous vous dévalorisez. Vous avez certainement autant de compétences mais dans un autre domaine.

Le langage

On arrête de se dévaloriser !

Reconnaissez-vous et vivez en accord avec vos valeurs hautes, des valeurs qui vous inspirent et vous font vibrer

On ne peut pas reconnaitre vos valeurs si vous ne les reconnaissez pas. Accueillez les compliments, pas de fausse modestie.

« J’assume ma valeur, ce que je fais a de la valeur« . Répétez-le à voix haute plusieurs fois pour que vous l’entendiez. « Je donne de plus en plus de valeur à ce que je fais tous les jours« .

Donnez de l’amour à votre enfant intérieur, dites-lui « tu es assez » plusieurs fois. Dites que jusqu’à présent il a fait de son mieux, vous aussi et que c’est OK, tu es OK tu es assez.

Apportez cette reconnaissance à vous-même, n’attendez pas de la reconnaissance des autres.

Mettez votre main sur votre cœur et répétez-vous pendant quelques minutes « je suis assez ». Parfois des larmes peuvent couler, accueillez-les.

Ne cherchez pas à vouloir être quelqu’un d’autre. Cherchez juste à améliorer la personne que vous êtes.

« Je suis suffisant et je m’aime ».

Regardez ce que vous apportez aux autres

Demandez aux autres ce que vous leur apportez !

Spread the love ...

Laisser un commentaire